Redécouvrez le premier roman de Pierre Sabourin

ISBN 29067-2-06-6
348 pages. 10€.
En auto-édition. Disponible chez l’auteur.

L’ASPIRANT SAB

Ecrit d’après les carnets de route de l’auteur durant sa guerre d’Algérie. A la tête d’une section de Tirailleurs Sénégalais, il est envoyé en Kabylie, dans le Nord-Constantinois.

Confronté à |’horreur quotidienne. à la trahison, à la mort, ébloui par la somptuosité solaire des paysages, empêtré dans son barda. d’exigences morales et de préjugés politiques, SAB connaît tour à tour, « l’illusion lyrique » et les vertiges du découragement. Mais d’embuscades-fiasco en coups de main réussis, il s’efforce à son devoir. Et toujours arc-bouté dans son refus de la « corvée de bois », de la torture, de l`impunité pour les uns, de l’injustice pour les autres.

Section Tirailleurs

L’ASPIRANT SAB est un témoignage émouvant, véridique et réfléchi, de nature à réveiller les souvenirs de ceux qui ont été engagés, bon gré, mal gré, dans la terrible tragédie algérienne. Mais au-delà de cette expérience, l’auteur campe le portrait de cette génération qui a eu vingt ans entre 1950 et 1960 ; sans doute la dernière génération romantique du siècle, cherchant et trouvant – quand déjà s’en éteignaient, un à un, les repères – le dur chemin du devoir… non sans meurtrissure de l’âme.

Lire des extraits du roman
Je commande le roman

 


Le dernier roman de Pierre Sabourin (2017)

Pierre Sabourin Roman Les Voyageurs de l'Outaouais

ISBN / 978-2-343-10973-2 – 26€ – 304 pages

En librairie
et Comptoir l’Harmattan
5-7, rue de l’Ecole-polytechnique
75005 Paris.
Tél. : 01 40 46 79 20 / Fax. : 01 43 25 82 03

Sites web :
Les Impliqués éditeur
Comptoir l’Harmattan

Les Voyageurs de l’Outaouais

Les « Terres du Canada » font naître au XVIe siècle des espoirs d’Âge d’Or. Un siècle plus tard, ces espoirs sont toujours vivants dans l’imaginaire des paysans de l’Ouest et du Centre de la France. Nous sommes en 1669. Jean Sabourin, vingt-huit ans, laboureur de l’Aunis, sa femme Mathurine et leur jeune fils Pierre s’embarquent à la Rochelle pour la Nouvelle France. La pauvreté, la nécessité les jettent dans l’aventure ; mais aussi le désir de fuir les mauvaises fièvres des salines rochelaises. Ils rêvent de reconstruire une nouvelle Aunis au bord du Saint-Laurent et d’y transplanter leurs façons de travailler et de penser dans un monde ordonné et protégé. Mais avec le temps, se font jour de nouvelles aspirations qu’incarne leur petit-fils Jean-Baptiste : abandonner les labours pour le commerce de la fourrure, partir pour le Grand Nord sauvage et hostile, donner libre cours à la volupté de découvrir l’inconnu. Le rêve de Jean et celui de Jean-Baptiste sont l’image de deux « voyages », de deux volontés.
Pierre Sabourin Roman Les Voyageurs de l'OutaouaisA force de courage et d’épreuves surmontées, ces deux rêves parviendront-ils à s’épanouir dans une Nouvelle France pressée par la menace iroquoise ou anglaise, et secouée par les rivalités entre colons, marchands, officiers du Roi, seigneurs, Jésuites et Sulpiciens ?

Lire des extraits du roman
Je commande le roman