La Presse en parle…

« Au moment où commence à s’écrire l’histoire authentique et apaisée de la Colonisation et de la Décolonisation, la sinistre renommée de la traite et de l’esclavage atlantiques obscurcit encore malheureusement bien des esprits en ce début de siècle. Ce constat pose depuis longtemps question à Pierre Sabourin, l’auteur de «La Montagne des Délices ».

Depuis ses études en section dite « coloniale » à l’Ecole supérieure de Commerce de Bordeaux… Et plus tard, dans son premier roman  « L’Aspirant SAB », issu de ses carnets de route, où la guerre d’Algérie , au cours de ses nomadisations, lui a servi, sa part de réponse. Plus récemment, un autre de ses romans, « Les voyageurs de l’Outaouais », lui a fourni l’occasion  de vivre avec les premiers colons de Nouvelle France grâce à ses ancêtres laboureurs partis au XVIème siècle de La Rochelle pour Québec.

Aujourd’hui, c’est au hasard de recherches généalogiques, qu’il a découvert, dans la tourmente révolutionnaire qui agitait  Saint-Domingue au XVIIIème siècle, la présence d’un Sabourin : André-Dominique Sabourin, Grand-Juge d’Haïti… »